Les emballages, le papier et le verre

Les emballages ménagers recyclables déposés dans les colonnes jaunes du Syndicat Centre Hérault peuvent être en plastique, carton ou métal.
Chacune de ces matières se recycle différemment et séparément. C’est pourquoi les emballages ménagers sont acheminés vers un centre de tri où ils seront séparés par famille de matériaux, en différentes étapes (tri optique, aimant, tri manuel) Les 6 flux : acier, aluminium, cartons d’emballage, briques alimentaires, plastique transparent (PET) et plastique opaque (PEHD). Ces produits sont ensuite mis en balle et acheminés vers les usines de recyclage appropriées.

LES EMBALLAGES EN ACIER ET EN ALUMINIUM

Cycle de recyclage du métal
Cycle de recyclage du métal
Le magnétisme des emballages en acier permet de les séparer des emballages en aluminium grâce à un aimant. Compactés puis mis en balles pour faciliter le transport, les emballages en acier et ceux en aluminium sont transportés chacun dans l’usine recyclage adaptée.Les étapes du recyclage de ces deux métaux sont assez semblables. Les balles d’acier et d’aluminium sont broyées, fondues et étirées (laminage) sous forme de plaques qui serviront à fabriquer de nouveaux produits en acier ou en aluminium (outils, trombones, pièces automobiles…). Tous deux se recyclent ainsi à l’infini.

Les économies du recyclage de l’acier et l’aluminium

Lorsqu’on fabrique 1 tonne d’acier à partir d’acier recyclé, on économise 1 tonne de minerai de fer, 0,5 tonne de charbon et d’un point de vue énergétique, 120 kg de pétrole brut l’équivalent de 9 mois de consommation énergétique d’un habitant et 6 mois de consommation en eau d’un habitant. Lorsqu’on fabrique 1 tonne d’aluminium à partir d’aluminium recyclé, on économise 2 tonnes de minerai de bauxite, l’équivalent d’1 an de consommation énergétique et de 5 mois de consommation en eau d’un habitant.
Visionnez les vidéos d’Eco-Emballages  qui a équipé une canette en aluminium et une conserve en acier d'une balise GPS et les a suivie à la trace. Découvrez ici le résultat en deux minutes de vidéo pour la canette en aluminium et la conserve en acier.

LE CARTON D’EMBALLAGE ET LES BRIQUES ALIMENTAIRES

Cycle de recyclage du papier
Cycle de recyclage du papier
Les cartons d’emballage et les briques alimentaires déposés dans les colonnes du Syndicat Centre Hérault sont acheminés vers le centre de tri de Montpellier (34). Sur place, cartons et briques alimentaires seront séparés, mis en balle (compactés) pour être transportés plus facilement jusqu’aux usines de recyclage papetières adaptées à chaque matière.

Les principales étapes

La technique de recyclage est la même que celle du papier : le carton est brassé dans de l’eau (pulpeur) pour rompre les liaisons entre les fibres de cellulose. Il forme une pâte qui est épurée des colles, vernis ou agrafes restantes. Un désencrage sera nécessaire si l’objectif est de créer de la pâte blanche. Les fibres suivent ensuite le procédé habituel de fabrication du papier carton : égouttage, pressage et séchage sur des cylindres chauffés à la vapeur. Une nouvelle feuille de papier ou de carton est ainsi fabriquée. Les fibres s’abîment à chaque traitement, elles ne peuvent ainsi être recyclées qu’une dizaine de fois.

Les économies du recyclage

Lorsqu’on fabrique 1 tonne de papier ou cartons à partir de papier recyclé, on économise 4 m3 de bois et on utilise 100 fois moins d’eau et 3 fois moins d’énergie. Les produits obtenus seront de nouveaux cartons à partir des cartons d’emballages, ou du papier cadeau, de la tapisserie, des enveloppes à partir des briques alimentaires.
Visionnez la vidéo d’Eco-Emballages qui a équipé une boîte de céréales d'une balise GPS et l'a suivie à la trace. Découvrez ici le résultat en deux minutes de vidéo !

LES BOUTEILLES ET LES FLACONS EN PLASTIQUE

Cycle de recyclage du plastique
Cycle de recyclage du plastique
Les bouteilles et les flacons en plastique sont recyclés par Valorplast (92). Au centre de tri les bouteilles transparentes, en PET, sont séparées des flacons opaques en PEHD, car ces deux types de plastique se recyclent différemment. Qu’ils soient en PET ou en PEHD les bouteilles et flacons sont préalablement broyés et lavés. Les paillettes ainsi obtenues sont alors considérées comme des matières premières secondaires. Elles seront acheminées à ce titre vers d’autres usines pour être transformées en nouveaux produits. Les paillettes de PET seront le plus souvent fondues et étirées jusqu’à l’obtention de fils très fins de polyester, qui seront utilisés pour rembourrer des coussins ou fabriquer des couettes, des pulls ou des vestes en laine polaire. Les paillettes de PEHD seront elles d’abord transformées en granulés. Ces derniers seront ensuite fondus et moulés pour fabriquer de nouveaux objets en plastique tels que des tuyaux, des pots de fleurs ou nos poubelles… Lorsqu’on fabrique 1 tonne de plastique à partir de plastique recyclé, on économise 500 kg de pétrole brut, 200 kg de gaz naturel et l’équivalent de 9 mois de consommation énergétique d’un habitant. On limite de 1,5 tonne les émissions de CO2 dans l’atmosphère (gaz à effet de serre).

LE VERRE

Cycle de recyclage du verre
Cycle de recyclage du verre
Le verre se recycle à 100% et à l’infini. Le verre déposé dans les colonnes du Syndicat Centre Hérault est collecté et acheminé sur le site d’O-I Manufacturing, à Béziers, où le recyclage et la production de bouteilles en verre sont couplés. Plus besoin de camion pour transporté le calcin (matière première obtenue après recyclage) à l’usine de fabrication des nouvelles bouteilles ! Vert, bleu, marron ou encore transparent, le tri du verre ne tient pas compte des couleurs. Ainsi, ce mélange ne pourra pas être recyclé en verre transparent, mais uniquement en verre coloré (vert ou brun).

Les principales étapes

Après pesage, les stocks de verre souillé sont déferrisés, triés manuellement, concassés puis triés grâce à des trieuses optiques... - Le verre est broyé - Les impuretés telles que les colliers en métal sont retirées à l’aide d’aimants. - Le produit obtenu, appelé le calcin, est chauffé à 1500°C jusqu’à l’obtention d’une pâte de verre. - Elle sera alors moulée sous forme de nouvelles bouteilles.

Les économies du recyclage du verre

Le verre est initialement produit à partir de sable provenant de carrières de silice. Lorsqu’on fabrique 1 tonne de verre à partir de verre recyclé, on économise environ 650 kg de sable, 100 kg de fuel (40 kg pour la fusion du verre et 60 kg en évitant l’extraction, le transport et l’élaboration des matières premières). On limite nos émissions de CO2 (gaz à effet de serre) de 200 kg.
Visionnez la vidéo d’Eco-Emballages  qui a équipé une bouteille en verre d'une balise GPS et l'a suivie à la trace. Découvrez ici le résultat en deux minutes de vidéo !

Recevez l’actualité
Du syndicat
centre hérault

S’inscrire à la newsletter